Formats de fichiers RAW et Sortie

Raw / Sortie /  Lot / EIP / IIQ / JPEG

Apprenez quel format de fichier correspond à vos besoins. Phase One permet aux utilisateurs de sortir des fichiers dans nombre de formats différents, y compris TIFF, DNG, PNG, PSD, ainsi que quatre types de JPEG.

Choisir un Format de Fichier

  1. Allez à L'onglet outil Traitement.

  2. Dans l'outil Paramètre de traitement, sélectionnez l'une des options dans le menu déroulant Format .

  3. Il est également possible de sélectionner 8 ou 16 bits avec certains formats de fichiers. (Cette fonctionnalité est automatiquement désactivée pour les formats de fichiers incompatibles).

Informez-vous sur le traitement ici.

Options Sortie Format de Fichier

  • JPEG est l'acronyme de Joint Photographic Experts Group. Il s'agit d'un format de compression avec pertes, ce qui signifie que certaines des informations du fichier original sont perdues. Toutefois, le fichier compressé obtenu est bien plus petit qu'un fichier TIFF ou RAW. 
  • L'option de format JPEG QuickProof crée des images destinées à une évaluation. Capture One créera un fichier image à partir du fichier proxy et du fichier de réglages, sans effectuer de calculs ou de filtrage. Les fichiers au format JPEG QuickProof ne sont donc pas des fichiers complets, seulement des fichiers destinés à une évaluation ultra rapide.
  • JPEG XR (eXtended Range) produit des fichiers haute-résolution. C'est un fichier de taille supérieure au JPEG standard, qui prend en charge la compression avec et sans perte Il prend en charge une fidélité de couleur accrue, avec 16 bits par canal pour une image 48 bits.
  • JPEG 2000 , c'est essentiellement une norme de format de fichier améliorée, développée dans le but de remplacer le JPEG originel en l'an 2000. Selon le Joint Photographic Experts Group, il fournit une compression d'image supérieure de 20%. (Source : www.jpeg.org)
  • TIFF est l'acronyme de Tagged Image File Format. Il s'agit d'un format d'un sans perte répandu, offrant une bonne profondeur de couleur. Les TIFF sont des fichiers plus lourds que les JPEG, mais sont idéals pour préserver une qualité maximale d'image. Les fichiers TIFF offrent également l'option d'une sortie 16 bits par canal.
  • Le format DNG (Digital Negative) dans Capture One revient à créer un nouveau fichier RAW. Ce format ne propose pas d'options pour la taille ou la compression. Les modifications effectuées dans Capture One sur les Métadonnées et la Balance de blanc d'origine (Comme Photographiée) seront sauvegardées -- ceci n'a aucune incidence sur la qualité de l'image. Tout autre changement apporté à l'image sera ignoré lors de la création du fichier DNG.
  • PNG est l'abréviation de Portable Network Graphics ; ce système utilise la compression des données sans perte. PNG est couramment associé à une utilisation Internet. PNG ne prend pas en charge les espaces colorométriques, tel CMJN. Un PSD (Document Photoshop) est entièrement compatible avec les procédures d'édition d'images dans Photoshop.
  • Une sortie de fichier PSD dans Capture One est essentiellement un fichier image uniformisé, sans calques de réglages appliqués dans l'onglet outil Réglages locaux.

Astuce: Veuillez vérifier la compatibilité format de fichier avec d'autres solutions de logiciel. Notons au passage que de nombreux programmes d'édition d'images nécessitent un module d'extension pour prendre en charge des formats tels JPEG XR et JPEG 2000.

IIQ RAW S et IIQ RAW L

Les utilisateurs de dos numérique Phase One peuvent enregistrer leurs prises de vue (avec connexion à l'ordinateur) sous la forme de 2 types de fichiers RAW compressés. (L'outil Appareil de l'onglet Capture permet de sélectionner le format des captures).

IIQ RAW représente Ia qualité de l'image intelligente en fichier RAW. Il s'agit ici d'un moyen ingénieux de transformer les données d'image 16 bits capturées par l'appareil en un format de fichier RAW compact.

Le format IIQ RAW large est unique en ce sens qu'il est exempt de perte. Le format IIQ RAW Large peut être transformé en fichier TIFF 16 bits, même si sa taille n'équivaut qu'à la moitié d'un fichier RAW classique.

Le petit format IIQ RAW repose sur les données 16 bits complètes capturées par le dos numérique CCD. Toutefois, contrairement au format IIQ RAW Large, il n'est pas exempt de perte. Bon nombre d'utilisateurs ne remarqueront la différence entre les deux formats en ce qui concerne la qualité, notamment si le format IIQ RAW Small est bien exposé et défini suivant une faible note ISO.

En savoir plus

Capture One et RAW

Les données RAW sont générées lorsque les photodiodes du capteur reçoivent de la lumière. Selon l'intensité de la lumière, le signal généré sera plus ou moins fort. Ces données sont relevées et enregistrées comme non traitées sur la carte mémoire.

Un fichier RAW contient plusieurs jeux de données. Un fichier DSLR contient des données RAW calibrées et l'en-tête de fichier. Un fichier de dos numérique contient les données raw réelles, les données de calibration pour les fichiers de dos numérique et les données d'en-tête de fichier.

Avec les fichiers RAW de dos numérique, l'en-tête de fichier est maintenu séparé des données image. L'en-tête de fichier contient ce qui est décrit comme des métadonnées, des données sur les données. Les métadonnées sont des informations enregistrées par l'appareil au moment de la capture et comprennent:

  • Vignette de l'image (généralement un TIF, parfois un JPEG)
  • Date et heure
  • ISO
  • Données d'exposition
  • Balance de blanc (de la capture de l'image)
  • Courbe de contraste
  • Taille de pixel enregistrée
  • Données de l'appareil (vitesse d'obturation, diaphragme, distance focale, etc.)

Plus de 100 données sont enregistrées en même temps.

La balance de blanc influe sur le rendu du fichier dans l'aperçu généré par Capture One. Les données ISO, d'exposition et du modèle de l'appareil servent à calculer la réduction du bruit utilisée par Capture One.

Capture One démosaïque les données du fichier RAW è partir du filtre Beyer monté sur le capteur pour produire des fichiers image à trois couleurs par pixel. Ce processus utilise un algorithme breveté extrêmement complexe.

Les réglages intégrés à l'appareil, à savoir l'ISO et la balance de blanc, sont appliqués à l'image, avec la formule développée pour Capture One lorsque l'aperçu est créé et affiché dans la fenêtre principale. L'un des principaux avantages des fichiers RAW, c'est la possibilité de changer la balance de blanc après que l'image ait été capturée -- ceci est souvent impossible avec les formats à perte, tel JPEG.

Une fois le fichier de l'aperçu créé, presque toutes les variables telles que les Courbes du contraste, la netteté et la balance de blanc peuvent être modifiées. Toutes les modifications sont appliquées à l'image lorsque l'aperçu est créé par Capture One et affiché dans la fenêtre principale.

Les changements que vous apportez à l'image dans Capture One sont pris en compte dans l'aperçu et ajoutés au fichier de réglages. Les données RAW ne sont jamais modifiées.

Dès que le bouton de traitement est sélectionné, les données RAW sont traitées à l'aide du fichier de réglages. L'image basée sur les pixels est alors formée et redimensionnée.

JPEG et TIFF

Plusieurs réflex et petits appareils photos numériques peuvent créer des fichiers JPEG de très haute qualité. Ces fichiers peuvent généralement subir d'amples modifications et être améliorés dans Capture One. Capture One prend en charge l'affichage et la modification de fichiers en format JPEG (RVB) et TIFF (RVB). Si vous avez des fichiers JPEG ou TIFF rendus en CMJN ou à l'échelle de gris, il se peut que vous ne soyez pas en mesure de modifier des fichiers dans Capture One.

Les JPEG et TIFF sont des fichiers qui ont déjà été traités à un certain degré, soit par des logiciels internes aux appareils, soit par conversion dans un logiciel tel Capture One. Lorsque Capture One localise un fichier, le paramètre Balance de blanc est déterminé soit par l'appareil photo qui capture l'image, soit par le logiciel de conversion qui crée le fichier. Le Réglage de la balance de blanc peut être ajusté. Notez cependant qu'un fichier JPEG ou TIFF présente généralement une plage dynamique sensiblement plus restreinte qu'une capture RAW. Cela peut aboutir à des zones surexposées ou trop sombres lorsque la Balance de blanc auto est appliquée, ou si l'outil Sélecteur Balance de blanc est utilisé pour définir la Balance de blanc.